Accueil Culture 6ème édition du Festival Kamalen N’Goni de Yanfolila : plus de 8.000...

6ème édition du Festival Kamalen N’Goni de Yanfolila : plus de 8.000 participants ont chauffé le coin pendant les 3 jours

71
0

La 6ème édition du festival Kamalen N’Goni de Yanfolila  s’est déroulée du 19 au 21 avril  dans le stade Omnisport de ladite localité, sous le parrainage, de Fodé Namory Konaté et de Mme Sangaré Djeneba Diakité. Les cérémonies d’ouverture et de clôture ont eu lieu en présence des autorités administratives, politiques, coutumières de Yanfolila.

Le thème de cette année porte sur «agriculture commerciale, facteur de réduction de la migration irrégulière». Durant trois jours,  des milliers de festivaliers venus de partout, ont assisté avec intérêt aux différents thèmes, à savoir le  thème principal et le sous thème qui était «développement local dans le cadre de la régionalisation». Outre ces conférences, plusieurs activités étaient au menu de ce festival, entre autres des visites des sites touristiques, des expositions des objets d’arts et des concerts géants. Cet évènement est donc conçu pour donner une chance de survie au patrimoine culturel et artistique du cercle de Wassoulou.  Ce festival Kamalen n’Goni de Yanfolila  est un projet créatif commun  aux   12 communes rurales de Yanfolila, une manière de leur permettre de s’approprier afin de promouvoir le riche patrimoine culturel et artistique de la capitale du Kamalen n’goni.

 Selon le président de la commission d’organisation du festival, Abou Berthé,  le défi d’organiser la présente édition était si grand. Pour ce faire, en plus des activités ordinaires du festival (Conférences débat, animation artistique, prestation d’artistes, exposition et vente des objets d’art), le festival, a permis à plusieurs jeunes talents de s’exprimer.  A ses dires, le festival a été une réussite. Il dira que plus de 8.000 participants ont fait le déplacement pendant les 3 jours d’activités. Il a sollicité  la société minière de croire aux organisateurs, et d’investir d’avantage dans la culture qui est une richesse intarissable. Il a enfin remercié les sponsors, partenaires techniques et financiers, les artistes, hommes de médias, les exposants, la sécurité, et les autres organisations du festival.

 Le préfet du cercle, dans son allocution d’ouverture  a remercié l’initiative, et a estimé que le festival est un lieu et un moment d’échanges des relations commerciales. A ses dires, le Kamalen n’goni, comme son nom l’indique s’adresse particulièrement à la jeunesse. « Il constitue à nos yeux une invite au travail surtout au travail bien fait».

Des artistes comme Rokia Koné, King Kedji, Doussou Bagayoko, Mariam Sidibé, Mamou Sidibé n°2, Mamourou Camara Sogninè, des jeunes rappeurs comme Nah Den, Yeyi, Dodo, RIMK,  des humoristes de Yanfolila et de Bamako, à l’image d’IBK junior  ont donné un show inédit sans pareil.  Vivement la prochaine édition.

Fousseyni SISSOKO