Accueil Politique AMENAGEMENT DU TERRAIN DE SPORT DE BACO-DJICORONI : La jeunesse fait échec...

AMENAGEMENT DU TERRAIN DE SPORT DE BACO-DJICORONI : La jeunesse fait échec au projet du maire Amadou Ouattara

69
0

Suite à la manifestation des jeunes, le mercredi dernier, demandant son départ dans l’affaire du projet d’aménagement du terrain de sport de Baco-djicoroni, le maire de la commune V du district de Bamako, Amadou Ouattara, a réagi le jeudi 21 février 2019, à travers un point de presse. Il affirme avoir annulé la décision dudit projet.

Le maire de la commune V, Amadou Ouattara, est sorti de son silence pour se prononcer sur les différentes manifestations de la  jeunesse de la commune V et donner sa part de vérité.

Le maire s’est prononcé sur la situation du terrain de football de Baco-djicoroni. Il affirme que c’est  le conseil communal de la commune V du district de Bamako qui a adopté le projet d’aménagement du terrain de football de Baco-djicoroni le 27 mars 2018. C’est suite à cela qu’un protocole d’engagement a été signé avec Bourama Sidibé.

A en croire  le maire dont la tête est réclamée par la jeunesse, dans ledit accord, le nommé Sidibé  s’est engagé à construire un siège pour les jeunes du quartier ; réaliser un forage dans le terrain de sport de Baco-Djicoroni. Il s’est aussi engagé à aménagé le terrain de sport avec toutes les commodités, c’est-à-dire le gazonnage, la construction des toilettes, la construction des vestiaires modernes pour les joueurs et les arbitres, la construction d’un loge gardien, et l’éclairage du terrain.

Quant à Baco-djicoroni, le maire affirme qu’il s’est, à travers son chef de quartier, le comité de développement du quartier et du conseil local de la jeunesse du quartier, engagé à accompagner le bailleur dans la réalisation de son projet.

Selon le maire Ouattara, après les deux premières manifestations des jeunes, il a annulé ledit projet pour l’apaisement du climat politique. « J’ai annulé le  projet d’aménagement du terrain de football de Baco-djicoroni ».  Dans un document dont nous possédons copie, il est écrit : « j’ai l’honneur par la présente, à la suite des marches du 31 janvier et du 08 février 2019, et l’examen de la situation d’ensemble, de vous informer de l’annulation du projet de construction des magasins le long de la clôture du terrain de football de Baco-Djicoroni par Monsieur Sidibé qui s’était engagé en retour pour l’aménagement ».

Pour terminer, il dira qu’il y a des mains invisibles derrière ces manifestations et qui  voudraient sa peau. Mais le temps est le meilleur juge.

Tièfing KANTE