Accueil Economie DOUANES MALIENNES : 689,1 milliards de recettes attendus en 2019

DOUANES MALIENNES : 689,1 milliards de recettes attendus en 2019

58
0

Ce samedi 26 janvier 2019, ses sont tenues les festivités de la journée mondiale de la douane, à la Direction générale des douanes. L’occasion pour les administrations et services rattachés de la douane de mettre en œuvre des stratégies pour l’aboutissement des objectifs fixés. Bien que ceux de l’année n’ont pu être atteints, le Directeur, Mahamet Doucara, espère sur la prouesse de ses collègues afin de relever les objectifs.

Devant ses collègues, le Directeur de la douane, Mahamet Doucara, a tout d’abord martelé que c’est l’occasion solennelle de rappeler et d’expliquer les missions des administrations douanières qui contribuent non seulement à la mobilisation des recettes fiscales de l’Etat, à assurer la sécurité des populations, mais aussi à faciliter la circulation des marchandises et des personnes pour la prospérité de nos populations. Pour cette année, le thème retenu est : << Des frontières smart pour des échanges commerciaux fluides et le mouvement sans entrave des personnes et des marchandises >>. À cet égard le DG souligne que les administrations douanières sont invitées à se pencher sur la façon dont elles peuvent sécuriser les frontières, servir au mieux les opérateurs économiques et accroître leurs perspectives de dédouanement. 

Par ailleurs, Doucara a souligné que pour l’année 2018, les objectifs n’ont pas été atteints du fait de l’impact négatif sur notre économie de facteurs endogènes et exogènes. Ainsi, pour l’année 2019, il est entendu de la Direction générale des douanes la réalisation de 689,1 milliards de FCFA. Il reste entendu que la réalisation de cet objectif est un impératif pour l’administration des douanes, a poursuivi le Directeur général. 

Alors, il faut accélérer la mise en œuvre d’un programme des opérateurs économiques agréés à travers le développement du partenariat entre les services douaniers et les opérateurs économiques fiables, poursuivre et finaliser l’information et la gestion du contentieux douanier, leur approprier l’analyse de risque, intensifier les contrôles à priori et mettre en place un système efficace de lutte contre la fraude douanière.

À l’en croire, les festivités de ce jour sont également l’occasion pour leur administration, de présenter les mesures douanières liées au thème qui fait l’objet d’une communication basée sur les cinq éléments suivants à savoir: la sécurisation des frontières; la mesure de la performance; l’automatisation des procédés; la gestion des risques ; l’utilisation de la technologie.

Modibo Maïga, conseiller technique au ministère de l’Economie et des Finances, a remercié l’ensemble des services et l’administration douanières pour le travail abattu dans la réalisation des objectifs. Selon lui, le ministère de l’Economie et des Finances accorde une place importante à la douane. Sans aucune forme de transition, le représentant du ministre a remercié l’Organisation mondiale de la douane pour sa constante collaboration avec la Direction générale de la douane malienne. Cette journée est, dit-il, l’occasion idéale pour mettre en place des stratégies pour mobiliser les recettes fiscales de l’Etat, de protéger l’économie nationale, de faciliter les échanges commerciaux entre les nations, et la protection des personnes et de leurs biens.

Adama TRAORE