Accueil Economie Mali : le Premier ministre, Maiga accorde 30 jours à B2Gold pour...

Mali : le Premier ministre, Maiga accorde 30 jours à B2Gold pour mettre « ses avions » en règle

138
0

Après une suspension de plus de trois semaines à cause d’un grotesque montage permettant à une société contractante de B2Gold d’échapper au fisc, « les avions de B2Gold » sont à nouveau autorisés à faire les vols vers les aérodromes de l’intérieur du pays pendant 30 jours. Ce feu vert exceptionnel a été donné par le premier ministre malien, Soumeylou Boubeye Maiga.

« Exceptionnellement, B2Gold Mali est autorisée à réutiliser ses aéronefs entre le 23 janvier et 22 février 2019 », nous confie une source au cœur des discussions. Selon nos sources, c’est après interventions des certains lobbys, que le premier ministre malien, Soumeylou Boubeye Maiga a donné ce feu vert « exceptionnel ».

B2Gold évacuera  définitivement hors du Mali les avions

C’est aussi pour permettre à B2Gold, qui exploite la mine d’or de Fekola dans la région de Kayes, à se mettre en règle que les autorités maliennes ont fait cette dérogation spéciale.  Dans le cas contraire, B2Gold évacuera  définitivement hors du Mali les avions qu’elle exploite depuis bientôt deux ans en faisant un grotesque montage qui permettait à la société WestAir Wings Aviation services Limited, une société contractante de B2Gold d’échapper au fisc malien.

En effet, après la découverte de ce grotesque montage, le ministre malien des transports, Soumana Mory Couliblay avait ordonné, le 28 décembre dernier, la suspension de vols à destination et au départ des aérodromes des avions utilisés par B2Gold. « C’est pour mettre fin à deux cas de violation des lois maliennes que les autorités ont suspendu ces vols. La première préoccupation, c’est d’éviter que l’or malien ne puisse sortir hors du pays sans contrôle. La deuxième préoccupation, c’est d’empêcher ces avions, qui ne sont pas immatriculés au Mali, de voler, comme le stipule la loi », nous explique un responsable malien.

Perte de plusieurs centaines de millions de francs CFA

Selon nos investigations, les avions en question sont : Un Cessna Caravan immatriculé V5-MDA et un Beech 350 immatriculé V5- BTO, deux avions immatriculés en Namibie que B2Gold Mali avait déclaré aux autorités maliennes que ces aéronefs appartiennent à B2gold aviation. D’après les investigations de Nord Sud Journal, les deux avions appartiennent plutôt à la société WestAir Wings Aviation services Limited, une société contractante de B2Gold en Namibie.

Il ressort de nos investigations que B2Gold Aviation serait une société écran, et n’existe pas dans les actifs du Groupe B2Gold selon les états financiers du Groupe B2Gold accessibles sur les sites spécialisés que nous avons consultés.

« Le camouflage est connu. B2Gold est exonéré de TVA et de certaines taxes dans l’exploitation de la mine de Fekola. La société a fait croire aux autorités maliennes que les avions lui appartenaient, ce qui a permis à WestAir Wings Aviation services Limited d’échapper aux taxes maliennes », nous confie un cadre du ministère malien du transport. Qui évoque une perte de plusieurs centaines de millions de francs CFA pour l’Etat malien.