Accueil Education Mahmoud DICKO: du mensonge à la démesure

Mahmoud DICKO: du mensonge à la démesure

123
0
Mahmoud DICKO président du Haut Conseil Islamique du Mali. Crédit photo © Boub's SIDIBÉ.

Des propos osés et dangereux de la part d’un homme qui sait plus que quiconque que la démesure et l’excès verbaux ne lui sied pas compte tenu de son statut.

Sur le web, depuis hier, un article d’un journal est posté sur l’homosexualité. Il s’agit d’une transcription libre des propos de l’imam Dicko, le président du Haut Conseil Islamique du Mali, qui dit clairement ceci: “l’enseignement de l’homosexualité bientôt dans nos écoles”.

À Segou, où les spécialistes du ministère de l’éducation, la santé, la jeunesse, de l’enfant et de la famille, sont réunis, il n’y a aucune apologie pour l’homosexualité qui s’y passe.

Les spécialistes sont réunis dans le cadre d’une série d’activités dans le cadre de la mise en œuvre d’un programme sur l’éducation sexuelle. C’est un programme habituel de l’éducation sur lequel les enseignants sont en continuelle formation pour permettre à nos enfants d’acquérir les meilleures connaissances sur comment sauver leur scolarité et même leur vie. Il s’agit aussi d’adapter à nos valeurs traditionnelles riches et profondes les concepts qui nous envahissent sur l’éducation sexuelle des adolescents.

À Segou où les spécialistes sont regroupés depuis le mois de juillet on élabore des guides pratiques qui ne peuvent pas déroger à nos valeurs ancestrales.

Dans ce sens qu’il est enseigné et développé qu’au Mali contrairement à certains pays le mariage est l’union entre un homme et une femme. Voilà une valeur sociale et culturelle enseignée même demain dans écoles.

C’est dire alors qu’il y a eu mensonge et de la démesure dans les propos de l’imam Mahmoud Dicko qui n’a même pas pris la peine d’aller s’informer auprès des autorités scolaires ou même du département de l’éducation avant de parler avec tant de hargne et d’intention malveillante sur quelque chose dont il n’a aucune connaissance.

Par ailleurs si monsieur Dicko estime que ses propos ont été détournés de son contexte alors le peuple attend sa vraie version.


Une contribution de: Guindo Youssouf